PRESSE | Métal-fab
16 mars 2020

Interview de l'entreprise AGILL

Découverte de l'entreprise AGILL, qui a récemment posé ses valises à la pépinière Jules Verne, autour de quelques questions !

Qui êtes-vous ?

Gilles FOUQUET, je suis un amiénois de 52 ans.

Quel est votre parcours ?

Gilles : je suis diplômé d’un BTS Commerce International que j’ai effectué au Lycée Edouard Gand à Amiens. J’ai toujours habité cette ville, je suis simplement parti durant un an aux Etats-Unis dans le cadre de mes études. Puis, j’ai effectué mon service militaire en tant que chasseur alpin à Annecy. Il s’agit des seules années où je n’ai pas vécu à Amiens. [Rires]

J’ai débuté ma carrière professionnelle en tant que responsable de rayon dans une enseigne de sport sur deux sites Amiens et Beauvais. J’ai toujours été très attiré par les métiers de la vente, c’est donc naturellement que je me suis orienté vers le métier de commercial. J’exerce ce métier depuis plusieurs années et j’ai travaillé en tant que commercial dans différents secteurs d’activité : produits d’assurances, équipements de sports tels que des aires de jeux, machines à affranchir et photocopieurs. L’entreprise dans laquelle je travaillais a subi quelques changements, c’est à ce moment, que j’ai décidé de voler de mes propres ailes !

[Sacrée expérience !]

Expliquez-moi votre activité comme si j’étais un enfant de dix ans.

Gilles : mon activité se résume en trois axes. Le premier la vente de photocopieurs qui respectent l’environnement puisque l’impression se fait à froid et permet de réaliser des économies. Le second la vente d’écrans tactiles interactifs qui remplacent le tableau blanc sur lequel on écrit et le vidéo projecteur. Et, enfin le troisième axe le glacis qui permet de transformer toute vitrine en écran interactif. Il s’agit d’un procédé unique à destination des commerçants.

Si vous deviez vous décrire en trois mots ?

Gilles : dynamique, impulsif et franc !

Votre plus grand rêve ?

Gilles : mon plus grand rêve ? Ouvrir une grande voie en montagne ! Il en reste quelques-unes en Asie.

[Peut-être une chance de le réaliser ?]

Pourquoi avoir choisi le nom AGILL pour votre entreprise ?

Gilles : j’ai réalisé un brainstorming auprès de mon entourage et c’est ce nom qui est sorti. AGILL a une cohérence avec mon prénom puisque je m’appelle Gilles ! Et, je trouvais l’adjectif en adéquation avec mon métier puisqu’il faut être agile en tant que chef d’entreprise.

Quel est votre héros préféré ?

Gilles : de grands aventuriers ! Paul-Emile Victor, Gaston Rebuffat ou encore Jean-Louis Etienne ! J’adore la montagne et les randonnées d’où cette admiration.

Quel a été votre ressenti lors de votre premier jour à la pépinière ?

Gilles : je me suis senti soutenu et accompagné ! Mon installation s’est très bien passée et j’ai pu rencontrer mes voisins, l’ambiance est agréable.

[Ravie que cela vous plaise.]

Quelles sont vos attentes vis-à-vis des pépinières ?

Gilles : j’ai trouvé très sympathique le barbecue annuel des pépinières ! J’ai acquis un réseau de par mon expérience mais je vais pouvoir le développer davantage grâce au réseau des pépinières d’entreprises.

Que peut-on vous souhaiter dans votre vie professionnelle ?

Gilles : l’échec, je plaisante ! [Rires] Mon objectif est de faire grandir ma société, la revendre à la fin de ma carrière professionnelle afin de me créer un capital retraite pour profiter d’une paisible retraite avec ma famille.

[C’est tout ce que l’on vous souhaite !]