Interview Kiece
19 mars 2019
Interview Odile Dessaint
8 avril 2019

PRESSE | Besmart-edu, enseignement d’élite

Donner la chance aux élèves à fort potentiel d’intégrer des grandes écoles, quelle que soit leur origine géographique ou sociale. C’est le sens de BeSmart-edu, une start-up installée à la pépinière d’entreprises Septentrion.

Depuis mars dernier, elle propose une plateforme révolutionnaire. D’un côté, des enseignants agrégés ou docteurs du monde entier ; les élèves de l’autre. Les premiers donnent des cours à distance, de haut niveau (mathématiques, physique, chimie) dans des salles virtuelles via Be-Smart-Edu, et proposent aux étudiants – lycéens et étudiants jusqu’à Bac+3 – une préparation poussée aux concours d’entrées dans les grandes écoles. « BeSmart-edu corrige trois inégalités : la première est géographique, elle permet aux meilleurs professeurs d’enseigner à des élèves où qu’ils habitent. La seconde est sociale : ceux qui ont les compétences, mais pas les moyens financiers de suivre un cursus à Paris, trouvent avec Besmart-edu une solution. La troisième inégalité est liée au handicap : même si vous êtes immobilisé, vous pouvez profiter des cours », explique Daniella Tchana, surdiplômée et elle-même issue d’un milieu modeste. Des algorithmes basés sur l’intelligence artificielle, développés par l’équipe de recherche et développement de la start-up amiénoise permettent également de suivre au quotidien les élèves, de définir leur capacité et leur potentiel de réussite aux concours visés. Un accompagnement personnalisé qui a déjà séduit 300 élèves. 100 % des étudiants qui ont suivi la prépa Bac avec Besmart-edu ont obtenu leur diplôme.

A la recherche de fonds

Labellisée entreprise sociale et solidaire, Besmart-edu vient de lancer une grande collecte de fonds sur le site Internet participatif Kisskissbankbank. Objectif : recueillir 7 000 €, pour financer le suivi de dix jeunes et leur permettre d’intégrer des grandes écoles. « Ce sont dix jeunes qui en aideront ensuite d’autres ». L’entreprise recherche par ailleurs des partenaires financiers pour poursuivre le développement de l’intelligence artificielle de la plateforme.
Source : Entreprises 80 - Février 2019