PRESSE | DM Bâtiment
6 décembre 2018
Interview Be-SMART edu
17 décembre 2018

PRESSE | Le cube : plateforme d’assistance pour les agriculteurs

Première plateforme numérique de l’élevage, le Cube accompagne les agriculteurs dans la gestion de leur exploitation. En jeu : des économies de plusieurs milliers d’euros par an.

Améliorer la rentabilité d’une exploitation ; le confort de travail ou le bien-être des animaux. Depuis février, le Cube propose du conseil, de l’analyse et de l’accompagnement technique aux agriculteurs de la région, par le biais d’une plateforme dédiée (www.lecube3.com). Dans un contexte marqué par le recul du revenu agricole, la société propose d’auditer les exploitations pour déterminer ensuite « avec l’éleveur », les marges de progression qui doivent lui permettre d’économiser parfois « 10 000 à 100 000 euros sur une ou plusieurs années, selon la taille des exploitations », explique Anne-Sophie Erhard, chargée de l’accompagnement à l’ouverture digitale des agriculteurs.

Un accompagnement en temps réel

Le groupe Noriap (et ses entités Noriap ; Novial ; Yseo ; La Flandre) a mobilisé en interne ses équipes techniques, pour porter la création de ce nouveau service. « Nous sommes partis d’un constat : les exploitants ont parfois à leur disposition quatre ou cinq logiciels de gestion. Mais ils n’ont pas la possibilité de les exploiter totalement ou n’ont pas toujours le temps d’analyser les données. Nous, nous collectons leurs données, les analysons, puis on définit avec l’éleveur des objectifs à tenir. Nous veillons en temps réel, grâce à un logiciel que nous avons fait développer, qu’ils ne s’écartent pas de ces objectifs. Et s’il y a un problème, nous les avertissons. » Cette accompagnement technique en temps réel étant « un modèle à part et novateur », Le Cube a pris son indépendance, s’est installée dans la pépinière Jules-Verne pour commercialiser ses services auprès des coopératives partenaires bien-sûr, « mais pas seulement ». Cible du Cube : les agriculteurs, et bientôt les laiteries, les vétérinaires (une meilleure connaissance de l’exploitation permettrait d’améliorer le diagnostic d’un animal malade). Le Cube compte déjà trois salariés à temps plein.
Source : Entreprises 80 - Novembre 2018