PRESSE | MY PETITE STORE
25 septembre 2018
Interview Le Cube Amiens
9 octobre 2018

PRESSE | ALO développe des solutions informatiques.

Cathy Flicourt, professeur d'informatique, lâche l'enseignement supérieur, pour mettre ses compétences à la disposition des petites et moyennes entreprises.

Depuis un an, Cathy Flicourt a créé son entreprise pour se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, mais aussi pour répondre à des besoins identifiés auprès de chefs d'entreprise. « Cela fait 18 ans que je suis enseignante et j'ai décidé de mettre mes compétences informatiques et pédagogiques au service des entreprises qui en ont besoin, déclare-t-elle. Les logiciels qui existent sur le marché ne sont pas forcément adaptés aux spécificités de toutes les entreprises et encore faut-il apprendre à les maîtriser. »

Une interface en développement

L'entreprise ALO est installée, depuis sa création, à la pépinière d'entreprises Jules-Verne de la CCI Amiens-Picardie. « Ici, nous avons des conditions idéales pour démarrer. C'est un bon tremplin et cela permet d'être au contact des entreprises qui débutent et qui ont une problématique de gestion. Nous sommes confrontés à leurs besoins et pouvons ainsi commencer à développer des solutions concrètes et adaptées », signale Cathy Flicourt. L’entreprise propose la création ou le développement de sites Internet, l’aide à l’utilisation de logiciels et le développement d’applications sur-mesure. Un développeur informatique est venu rejoindre la chef d’entreprise pour développer une interface. « Alo flex doit permettre de prendre en charge de manière simplifiée la gestion du service après-vente et des ressources humaines en une seule interface. En parallèle, nous travaillons à sa déclinaison sur smartphone. Actuellement en phase de tests, nous serons en mesure de proposer ce produit aux entreprises en fin d'année », avance-t-elle.

Alo services
Tél. : 09 71 00 13 20 ou 06 14 02 62 07
Barrette Internet : www.alo-services.fr
Source : Entreprises 80 - Septembre 2018 Légende photo (crédit Teddy Henin)